Une centaine de chefs d’entreprise, prestataires de services avec le Groupement du réseau de transport électrique (GRTE), une filiale de la Sonelgaz, ont pris part hier à une journée d’information organisée par le GRTE sous le thème «la réalisation des lignes THT/HT).

Dans son allocution d’ouverture des travaux, le P-DG de la Sonelgaz a invité les 5 934 entreprises, partenaires du GRTE, à investir le secteur du transport de l’électricité pour la réalisation des réseaux haute tension et très haute tension car, selon ce dernier, cela nécessite le concours de nombreuses entreprises partenaires. En effet, le gestionnaire du réseau transport électricité prévoit le développement de son dispositif à l’horizon 2027 par la mise en place de 24 506 km de nouvelles lignes et de 420 postes de transformations électriques supplémentaires. «Avec votre participation, nous pourrons atteindre la pose de 5 000 km par an», a souligné Mohamed Arkab. Concernant cet appel à participation, les patrons ont pris connaissance des conditions de candidatures. Le responsable chargé de ce volet leur a garanti l’égalité de traitement des candidatures, autrement dit, une transparence dans la procédure. Lors des débats qui ont suivi la présentation des procédures de réalisation des lignes THAT/HT, des chefs d’entreprise ont mis en exergue tout ce dont ils rencontrent comme entraves dans leurs activités. Comme ils se sont tous rejoints sur le fait que les délais de paiement de leurs prestations sont très longs.
Plusieurs d’entre eux révèleront au P-DG que cette lenteur leur cause beaucoup d’ennuis, entre autres un décaissement considérable qui les pénalise au point de mettre à l’arrêt des chantiers tout entier faute de ne pouvoir les approvisionner en matériaux nécessaires à l’exécution des travaux. Des doléances sur lesquelles le premier responsable de la Sonelgaz a promis de se pencher sérieusement. Notons également que ce sont surtout de jeunes entrepreneurs qui se sont beaucoup plaints que certaines conditions de candidature sont en totale contradiction avec ce qui a été décidé, c’est-à-dire d’accorder la priorité aux jeunes entreprises. Rappelons, enfin, que le P-DG a annoncé au parterre que d’autres regroupements seront organisés dans le but d’atteindre les objectifs tracés par le GRTE, à savoir un déploiement rapide du réseau THT/HT.