Le projet de réalisation de la nouvelle ville de Hassi-Messaoud ne sera plus sous la tutelle du ministère de l’Energie mais celui de l’Habitat. Ce transfert a été entériné lors de la réunion du gouvernement qui s’est tenue mercredi dernier. En effet, le gouvernement a entendu un exposé présenté par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville relatif à l’examen d’un projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif n° 06- 322 du 18 septembre 2006, fixant les missions, l’organisation et les modalités de fonctionnement de l’organisation de la ville nouvelle de Hassi-Messaoud. Ce décret exécutif, qui porte sur le transfert de la tutelle du projet de réalisation de la nouvelle ville de Hassi-Messaoud du ministère de l’Energie au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville ainsi que sur la reconfiguration du Conseil d’administration de l’organisme chargé de la gestion de ce projet. Notons que l’ordre du jour de la réunion du gouvernement a porté sur l’examen d’un avant-projet de loi lié au secteur des finances et de cinq projets de décrets exécutifs liés au secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, au secteur de l’agriculture et au secteur de l’habitat. Lors de cette réunion, il a été procédé, également, à la présentation d’une communication relative au secteur de la poste et des télécommunications. Concernant le secteur des finances, le gouvernement a entendu un exposé présenté par le ministre des Finances relatif à l’examen de l’avant-projet de loi portant règlement budgétaire pour l’exercice 2018. A l’issue de l’exposé il a été décidé que le projet de loi de règlement budgétaire sera accompagné d’un rapport d’appréciation de la Cour des comptes qui porte, notamment, sur l’analyse des opérations du budget général de l’Etat et les conditions de gestion et d’utilisation des crédits. Après avoir entendu un exposé présenté par la ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, le gouvernement a endossé l’examen d’un projet de décret exécutif fixant les conditions de désignation du maître d’apprentissage, ses missions ainsi que les modalités d’octroi de la prime d’encadrement pédagogique des apprentis.
Le gouvernement a pris acte enfin de l’exposé présenté par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural relatif à l’examen d’un projet de décret exécutif portant déclassement de parcelles agricoles destinées à la réalisation de lotissements au profit des sinistrés du séisme du 27 juillet 2020 survenu dans la wilaya de Mila.