Synthèse Salim Benour
Linde Gas Algérie a annoncé hier dimanche dans un communiqué l’augmentation de sa production d’oxygène médicinal afin de permettre aux unités soignantes de faire face à la hausse des cas de Covid-19 observée durant ces derniers jours. «L’évolution préoccupante de la pandémie dans le pays a généré une demande extrêmement élevée d’oxygène médical par les hôpitaux qui se trouvent aux premières lignes de la lutte contre le coronavirus», indique un communiqué de l’entreprise.
«Dans cette situation historiquement inédite, Linde Gas Algérie, en tant qu’opérateur économique, a mobilisé ses ressources humaines et matérielles pour répondre à la demande croissante des établissements sanitaires en oxygène médical, en faisant preuve d’une grande prudence et en prenant toutes les mesures nécessaires pour répondre à leurs attentes, tout en respectant la règlementation et en suivant les directives et recommandations de sécurité, ceci afin d’assurer et effectuer nos livraisons conformément à la législation en vigueur», est-il ajouté dans le communiqué. Des mesures ont été prises par la société pour augmenter et accélérer au maximum la production et la distribution d’oxygène médial, selon la même source. Par ailleurs, le ministre de l’industrie pharmaceutique, Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed, a présidé, hier une réunion de coordination avec les producteurs d’oxygène médical en vue de l’approvisionnement de tous les établissements hospitaliers.
Selon un «post» du ministère sur sa page Facebook, cette réunion a, essentiellement, porté sur le suivi de l’opération de mobilisation, de réquisition et de mutualisation de la production et des moyens logistiques de tous les producteurs. n