Deux Palestiniens ont été tués hier mardi par les forces israéliennes dans deux secteurs différents de Cisjordanie occupée. Un adolescent a été tué par l’armée israélienne dans le camp de réfugiés de Balata, près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.

Nader Haitham Rayan, un adolescent 16 ans, a été mortellement blessé par plusieurs balles, à la tête, à la poitrine et à la main, a précisé le ministère palestinien de la Santé. Un groupe de soldats israéliens a encerclé une maison dans le camp de réfugiés de Balata et arrêté un citoyen palestinien, ajoute la même source. La même source rapporte également que des affrontements ont éclaté entre les soldats de l’occupation et des Palestiniens, au cours desquels l’armée a utilisé des balles réelles et métalliques ainsi que des grenades lacrymogènes. Selon le ministère de la Santé palestinien, trois autres Palestiniens ont par ailleurs été blessés puis hospitalisés, dont un dans un état grave. La dépouille de Nader Haitham Rayan, enveloppée dans un drapeau palestinien, a été transportée dans le camp de Balata lors de ses funérailles, à l’occasion desquelles des hommes armés ont tiré en l’air, a constaté un journaliste de l’AFP. Un deuxième Palestinien a été tué mardi dans le camp de réfugiés de Qalandiya situé plus au sud en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé depuis 1967 par Israël. Alaa Shaham, âgé d’une vingtaine d’années, a été mortellement touché d’une balle à la tête et six autres jeunes Palestiniens ont été blessés par balles, selon le ministère palestinien. Les funérailles d’Alaa Shaham ont rassemblé des centaines de personnes à Qalandia, dont des hommes armés des brigades Al-Aqsa. La dépouille a été transportée à travers le camp, également recouverte d’un drapeau palestinien, selon une équipe de l’AFP sur place. Six jeunes palestiniens ont été blessés, et deux autres ont été arrêtés selon l’agence palestinienne de presse, WAFA. Selon le directeur du centre d’ambulance et d’urgence du Croissant-Rouge à Naplouse, cité par l’agence de presse, trois autres palestiniens ont été blessés dont l’un dans un état grave. Ces violences interviennent au moment où un haut responsable du département d’Etat américain chargé des affaires israéliennes et palestiniennes, Hady Amr, effectue une tournée en Israël et en Cisjordanie. Elle vise à «réduire les tensions» et «mettre en oeuvre des mesures économiques spécifiques» pour «améliorer» notamment les conditions de vie des Palestiniens, a indiqué l’ambassade américaine. Des affrontements avec l’armée israélienne éclatent régulièrement en Cisjordanie, en marge de manifestations contre la colonisation israélienne ou d’arrestations dans des localités palestiniennes par les forces de sécurité israéliennes. Selon le ministère de la Santé palestinien, 20 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie occupée par les forces israéliennes depuis début 2022. Environ 475.000 Israéliens vivent en Cisjordanie dans des colonies jugées illégales par le droit international. Environ 2,9 millions de Palestiniens habitent également sur ce territoire.
(Source AFP)