Le Grand Prix Assia-Djebar du roman, décerné pour la cinquième année consécutive, a été attribué jeudi à Alger à trois lauréats pour leurs œuvres littéraires en Arabe, en Tamazight et en Français. Les romans « Noubouate Rayka » (Arabe) de Khiri Belkhir, « Nna Rni » (Tamazight) de Djamel Laceb et « Une valse » (Français) de Lynda Chouiten ont été primés lors d’une cérémonie organisée au Palais de la culture Moufdi-Zakaria en présence du ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi et des membres du gouvernement.