Synthèse de Salim Benour
Une campagne de sensibilisation contre les dangers du trafic routière et pour une conduite responsable sur les routes d’Algérie a débuté hier, samedi, sous le thème «Ensemble pour un été sans accidents». Cette campagne se poursuivra jusqu’au 30 août prochain sous les auspices de Délégation nationale à la sécurité routière (DNSR) avec le concours des départements de la Communication, des Affaires religieuses, des Travaux publics, des Transports, des services de sécurité ( police et gendarmerie) et, bien sûr, de la Protection civile (DGPC) et des associatifs engagés dans la lutte contre les risques des accidents de la route.
Selon le Délégué national à la Sécurité routière, Abdelhak Mehris, chaque été le pays connait «une situation d’insécurité routière d’où l’impérative mobilisation de tous les acteurs sur le terrain afin de réduire les risques d’accidents, le nombre de victimes et les dégâts matériels». «Les données récentes ont fait état de 3.000 morts chaque année, dont 50% ne dépassant pas 30 ans, outre les dizaines de milliers de blessés et les dégâts matériels estimés à 100 Mds Da chaque année», a-t-il ajouté, en faisant référence à des études effectués par sa Direction.
Le représentant du ministère de la Communication, Moumni Larbi, a estimé que le rôle des médias, particulièrement audiovisuels, était «très important» afin d’être au service de cette campagne nationale, et ce, en concrétisation du principe «Service public, intérêt général et le droit à l’information et à la communication». La DGSN a mobilisé 1116 motocycles dont 576 destinés aux wilayas côtières, ainsi que 637 Scooters dont 248 dans les villes côtières, a déclaré, pour sa part, le directeur adjoint de la sécurité routière, Ghezli Rachid.Quant aux brigades routières, 9714 policiers ont été mobilisés, dont 4358 dans les régions côtières, outre 480 alcootests et 105 radars. Il s’agit également du «renforcement du contrôle des motocyclistes au niveau des barrages, pour être les premiers responsables des accidents de la route à 26 %».
Le représentant de la protection civile, le capitaine Mourad Yousfi a indiqué que les accidents de la route ont enregistré une hausse dans le nombre des blessés et des morts depuis janvier dernier par rapport à l’année passée, faisant état de 27.000 interventions, 857 morts et 32.597 blessés.Cette campagne nationale touchera toutes les wilayas côtières. A cet effet, des médias publics et privés vont diffuser des spots de sensibilisation et des programmes sur ce sujet, outre des activités de proximité dans les lieux de détente, les plages et les places publiques ainsi que les mosquées.