Après la convocation du corps électoral par le chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah, le ministère de l’Intérieur invite les citoyens voulant se porter candidats à la prochaine élection présidentielle, le 4 juillet 2019, à retirer les formulaires de souscription individuelle.

La convocation du corps électoral est intervenue au lendemain de la réunion des deux Chambres du Parlement, qui a pris acte de la vacance définitive du poste de président de la République, en application des dispositions de l’article 102 de la Constitution, en vertu duquel le président du Conseil de la Nation assume les fonctions de chef de l’Etat pour une durée de 90 jours. Pour rappel, le président Bouteflika avait remis sa démission le 2 avril, après plusieurs semaines de manifestations, au cours desquelles les citoyens ont exprimé leur ferme opposition à l’option d’un 5e mandat et, ensuite, à celle du prolongement du 4e, qui devrait expirer le 28 avril en cours.
Ainsi, jeudi soir, dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur a porté à la connaissance des postulants à la candidature à cette élection, que «le retrait des formulaires de souscription individuelle s’effectue au niveau du siège du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, au Palais du gouvernement».
Le département de Salaheddine Dahmoun informe que «la remise de ces formulaires» intervient sur présentation par le candidat d’une lettre adressée au ministre de l’Intérieur «annonçant son intention de constituer un dossier de candidature à l’élection à la Présidence de la République». Cette procédure se fait en vertu de la loi organique N°16-10 du 25 août 2016 relative au régime électoral, a précisé la même source. Les postulants sont par ailleurs conviés à consulter le site Web du ministère de l’Intérieur.
Par ailleurs et au vu de ces nouvelles données, une révision exceptionnelle des listes électorales est ouverte du 16 au 23 avril, a indiqué le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales dans un communiqué. «Les citoyens et citoyennes non inscrits sur les listes électorales âgés de dix-huit ans au jour du scrutin, soit au jeudi 4 juillet 2019, sont invités à solliciter leur inscription auprès de leur commune de résidence», précise le ministère. Le communiqué souligne également que «tout électeur ou électrice ayant changé de résidence est tenu(e) de demander sa radiation de la liste électorale de
son ancienne commune de résidence
pour son inscription sur la liste électorale de sa nouvelle commune de résidence».
Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire informe les citoyennes et citoyens qu’une «période de huit jours de révision exceptionnelle des listes électorales sera ouverte du mardi 16 avril au mardi 23 avril 2019, en application de l’article 14 de la loi organique n°16-10 du 25 août 2016 relative au régime électoral». La demande d’inscription doit être appuyée par la présentation de deux documents,
l’un justifiant l’identité et l’autre justifiant la résidence, souligne la même source.
Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire précise que les bureaux chargés des élections au niveau des communes sont ouverts tous les jours de la semaine, de 9h00 à 16h30, à l’exception du vendredi.n