Le candidat à la présidentielle au Niger, Mohamed Bazoum, l’a emporté avec 55,75% des voix face à Mahamane Ousmane (44,25%), a annoncé mardi la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Ces « résultats sont provisoires et doivent être soumis à l’analyse de la Cour constitutionnelle », a déclaré Issaka Souna, président de la Céni, devant le corps diplomatique et les autorités nigériennes rassemblés au Palais des congrès de Niamey. Ces résultats portent sur 210 des 266 communes que compte le pays, selon la Commission. Plus de 7,4 millions de Nigériens ont été appelés dimanche aux urnes pour choisir le successeur du président sortant Mahamadou Issoufou entre M. Bazoum et Mahamane Ousmane. Ces résultats partiels donnent à Mohamed Bazoum 2.020.590 suffrages (57,7%) et à M. Ousmane 1.476.257 voix (42,2%) sur un total de 3.496.847 suffrages exprimés valables. La Céni dispose de cinq jours pour publier les résultats définitifs. Le scrutin s’est déroulé dans « des conditions satisfaisantes », a indiqué la Céni.