Par Salim Koudil
La levée des subventions annoncée dans le projet de loi des finances 2022 touchera-t-elle l’essence, le gaz et l’électricité ? A ce jour pas de réponse officielle, mais l’éventualité se précise de plus en plus. La dernière sortie du ministre de l’Energie peut être interprétée comme un ballon de sonde, et en même temps une manière de préparer les Algériens à voir le prix du gaz, de l’électricité et de l’essence augmenté.
L’audition de Mohamed Arkab par la commission des finances et du budget de l’Assemblée, et cela dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances 2022, a été ainsi une occasion pour le ministre d’aborder le côté énergétique dans son aspect interne. Il rappela que sur les 17,4 millions de clients de Sonelgaz, il y avait parmi eux entre 5 et 6 millions qui consommaient l’énergie de manière «irrationnelle ». Une situation qui coute beaucoup à l’Etat. C’est qu’il faut savoir que la demande en gaz naturel, au niveau interne, dépasse les 45 milliards de m3 et quand on sait que cette énergie, en Algérie, est la source de production de 99% de l’électricité, alors on peut imaginer l’impact. Ce dernier est d’autant grand que ces «produits » sont subventionnés depuis belle lurette. Là, on arrive aux chiffres pour avoir une idée sur l’éventualité de la levée des subventions. Sur le marché local, l’électricité est vendue à 0,24 dollar le MMBTU (Million de BTU), alors qu’à l’étranger son prix vacille entre 7 à 9 dollars le MMBTU. Si le prix réel était appliqué en Algérie, affirmer que les factures seront salées seraient trop peu devant la réalité.
A cela, il ne faut pas oublier le prix de l’essence, qui risque d’être revu à la hausse dès l’année prochaine (donc moins de deux mois). C’est que le pétrole est vendu en Algérie à 12 dollars le baril, alors qu’à l’international il dépasse les 80 dollars.
Le ministre a donc fait le constat, en affichant les chiffres et les pertes. Le gouvernement fera-t-il le grand saut ? Ira-t-il jusqu’à appliquer la vérité des prix sur le gaz, l’électricité et l’essence ?