Un appareil de la compagnie aérienne nationale Air Algérie en provenance de Paris (France) s’est posé dimanche à l’aéroport Cheikh Amoud-Belmokhtar de Djanet (2200 km sud d’Alger), inaugurant la desserte entre la capitale française et la capitale du Tassili n’Ajjer, a-t-on appris des responsables locaux du secteur du Tourisme et de l’Artisanat. Les passagers dont des touristes de différentes nationalités ont été accueillis par les autorités de la wilaya en présence d’élus locaux, de représentants d’agences de voyage et d’opérateurs touristiques exerçant dans la région. Intervenant à cette occasion, le wali de Djanet, Benabdallah Chaib Eddour, a indiqué que cette nouvelle desserte reliant Paris à Djanet représente une «valeur ajoutée susceptible de contribuer à promouvoir cette destination touristique. Les moyens humains et logistiques nécessaires ont été mobilisés par la direction du Tourisme et de l’Artisanat (DTA) avec le concours de l’ensemble des parties concernées dans le but de garantir un agréable séjour aux hôtes de la capitale du Tassili n’Ajjer, a affirmé à l’APS le directeur du secteur, Lamine Hammadi. Un programme comprenant des circuits touristiques vers plusieurs sites archéologiques et culturels que recèle cette wilaya de l’extrême-sud-est du pays a été retenu par la DTA en collaboration avec des agences de voyage au profit des touristes, a-t-il fait savoir
Cette nouvelle desserte va faciliter le déplacement des touristes vers le Tassili N’Ajjer sans escales, comme ce fut le cas avant l’inauguration de cette ligne, ont estimé nombre d’opérateurs touristiques de la wilaya, soulignant que cette liaison directe ouvrira des perspectives prometteuses pour la promotion du tourisme saharien et diverses destinations du Sud du pays, à l’instar d’Illizi et de Tamanrasset. Approchés par l’APS à leur arrivée à l’aéroport de Djanet, des touristes étrangers ont exprimé leur joie de voir leur rêve devenir réalité en foulant le sol saharien, notamment, de cette sublime destination touristique du Sud d’Algérie, tant admirée via les réseaux sociaux. Plusieurs d’entre eux se piaffaient d’impatience de se rendre aux sites touristiques que renferme le Tassili N’ajjer pour contempler et admirer les paysages féériques, et les richesses touristiques et archéologiques disséminées à travers la région, dont les sites de Tadreret El-Hamra, Sifar, Ihrir, Issendelen et les gravures rupestres. Pas moins de 2.728 touristes dont un millier de différentes nationalités étrangères ont rallié, depuis le début de la saison touristique saharienne, la région de Djanet profitant des circuits et randonnées touristiques à la faveur de la réunion de toutes les conditions et facilités nécessaires pour leur transport dans la région, a affirmé le directeur du tourisme et de l’artisanat (DTA) de la wilaya de Djanet, Lamine Hammadi. De son côté, le président de la section syndicale régionale des agences de tourisme Tassili (Djanet), Bendahane Baba, a indiqué que «les 41 agences touristiques établies dans la région continuent de travailler d’arrache-pied pour garantir un séjour agréable aux touristes en leur offrant les meilleures prestations, en termes d’accueil, d’hébergement, de restauration et de transport». De son côté, Boualem Djaroune, journaliste spécialisé en tourisme saharien, a indiqué que cette nouvelle desserte aérienne est un «premier pas qui va permettre aux opérateurs touristiques d’attirer des touristes de l’Europe et, par la même, de créer une concurrence à même d’influer positivement sur les activités touristiques dans la région». Selon Djaroune, les agences touristiques et la population locale tablent sur la continuité de cette ligne aérienne pour pérenniser la dynamique touristique enclenchée. La wilaya de Djanet avait accueilli, au titre de la saison touristique écoulée (2021/2022), près de 1.222 touristes étrangers, représentant 26 nationalités étrangères, et 13.735 touristes nationaux issus de différentes régions du pays, selon les données de la direction du tourisme et de l’artisanat de la wilaya de Djanet.(APS)