Il y avait un monde d’écart entre Watford et Liverpool. Les Reds, qui restaient sur deux matches nuls contre Brentford (3-3) et Manchester City (2-2) en championnat, se sont imposés sans difficulté hier au Vicarage Road Stadium hier (0-5), lors de la huitième journée de Premier League. Une véritable leçon qui permet aux hommes de Jürgen Klopp de prendre provisoirement la tête du championnat, en attendant le déplacement de Chelsea à Brentford (18h30). Pour le premier match de Claudio Ranieri à la tête de Watford, ses joueurs ont livré une très pâle copie. Les Hornets pointent provisoirement au 15e rang. Ranieri avait promis à ses joueurs de leur offrir un dîner s’ils n’encaissaient pas de but cet après-midi. Mais la mission a rapidement tourné à l’échec. Complètement amorphes, les Hornets ont cédé dès les premières minutes lorsque Mohamed Salah, d’une caresse de l’extérieur du pied, a trouvé Sadio Mané aux abords de la surface. L’attaquant sénégalais n’a pas laissé passer sa chance, inscrivant au passage son centième but en Premier League (0-1, 9e). Une marque atteinte par seulement deux joueurs africains avant lui : Didier Drogba et son coéquipier Mohamed Salah.

ENCORE UN BUT FANTASTIQUE DE SALAH
Le trio d’attaque de Liverpool s’est montré en jambes face à des Hornets moribonds. Firmino, préféré à Diogo Jota, en a profité pour inscrire un triplé. En fin de première mi-temps, l’attaquant brésilien a été à la conclusion d’un beau mouvement enclenché par Mané et Milner (0-2, 37e) avant d’aggraver la marque aux retours des vestiaires, à l’affût sur un ballon repoussé par Foster (0-3, 52e). L’ancien joueur d’Hoffenheim s’est même permis de marquer un ultime but dans le temps additionnel (0-5, 90e+1), alors que la partie était pliée depuis longtemps. Quant à Mohamed Salah, déjà auteur d’un but grandiose contre Manchester City il y a deux semaines, il a récidivé hier. Après un festival dans la surface de Watford, l’international égyptien, intenable sur son côté droit, a inscrit son septième but en Premier League cette saison, d’une belle frappe enroulée (0-4, 54e). Quasiment jamais menacés par Watford, malgré quelques opportunités pour Ismaïla Sarr en fin de match, les Reds entament de la meilleure des manières une semaine chargée. Ils enchaîneront dès mardi sur la pelouse de l’Atlético de Madrid en Ligue des champions, avant un nouveau déplacement le week-end prochain, à Old Trafford, pour défier Manchester United. Deux rencontres à gros enjeux où l’adversité devrait, cette fois, être nettement plus élevée. n