Alors que les Reds étaient partis pour s’imposer lors de la 35e journée, Liverpool a concédé deux points à West Bromwich, dernier du classement, dans les 10 dernières minutes de jeu. Après des buts de Ings et Salah, Livermore et Rondon ont permis à l’Albion d’arracher le match nul en toute fin de rencontre. 

Les Reds restent 3e à 3 points de distance entre ManU et Tottenham. West Bromwich Albion n’en finit plus de surprendre. Après avoir réalisé l’exploit le week-end dernier de s’imposer à Old Trafford contre Manchester United (0-1), les Baggies ont arraché le match nul ce hier après-midi (2-2) devant leur public contre un autre ténor de Premier League, Liverpool. Un résultat d’autant plus remarquable que les Reds menaient 2-0 à un quart d’heure de la fin du match.

Le film du match
Grâce à ce point arraché, West Bromwich Albion, toujours dernier du classement à huit points du premier non relégable, préserve un (très) mince espoir de maintien à trois journées de la fin. Liverpool, de son côté, conforte sa troisième place avec trois longueurs de retard sur Manchester United et trois d’avance sur Tottenham, mais compte un match de plus que ses rivaux. Malgré le 31e but de Salah et le 1er de Ings cette saison. Liverpool perd 2 points à West Bromwich! Alors que le score était de 2-0, les Baggies sont revenus en 10 minutes. Les anciens démons ont ressurgi cet après-midi.

Record de buts en Premier League égalé pour Salah
A trois jours de la demi-finale aller de ligue des champions contre la Roma, ce déplacement sur la pelouse du dernier de Premier League présentait toutes les caractéristiques du match piège pour les Reds. Jürgen Klopp a décidé de titulariser Mohamed Salah, son atout offensif numéro 1, tout en laissant Roberto Firmino sur le banc, illustrant le dilemme entre la volonté de préserver ses joueurs pour l’échéance européenne et la nécessité de prendre des points. Et à la 72e minute, lorsque l’attaquant égyptien a marqué le but du break, sa 31e réalisation de la saison en Premier League (record de Luis Suarez et Cristiano Ronaldo égalé), le technicien allemand avait toutes les raisons de se réjouir de sa gestion de l’événement. Mais c’était sans compter l’état d’esprit irréprochable et la volonté inébranlable des Baggies, transformés par leur exploit à Old Trafford il y a quelques jours. Dominés sur le plan technique ce samedi après-midi (61 % de possession du ballon pour Liverpool), les joueurs de West Bromwich ont rivalisé puis pris le dessus physiquement dans les duels. Cueillis à froid par l’ouverture du score précoce de Danny Ings (0-1, 4e), les Baggies ont exploité à fond les coups de pied arrêtés et ont multiplié les centres pour apporter le danger dans la surface adverse. James McClean a ainsi frôlé l’égalisation d’une reprise au second poteau en fin de première période.