Détection du premier cas du variant Omicron (B.1.1.529) en Algérie par l’institut Pasteur.

Il s’agit, selon le communiqué de l’Institut Pasteur d’Algérie, “d’une personne de nationalité étrangère, rentrée sur le territoire algérien le 10 décembre 2021 et qui a fait l’objet, dans le cadre des dispositions et protocoles sanitaires arrêtés par les autorités algériennes, d’un test antigénique à son arrivée au niveau de l’Aéroport Houari Boumediene d’Alger”.

Déclaré positif, le test PCR de l’intéressé examiné par l’Institut Pasteur d’Algérie, où a été confirmée par séquençage la présence du variant Omicron.

“Sur le plan épidémiologique mondial, la majorité des cas signalés jusqu’à l’heure actuelle pour ce variant, représentent des cas bénins. Seul un (01) cas de décès et quelques cas d’hospitalisations ont été signalés au Royaume Uni à ce jour”, ajoute l’institut Pasteur.

L’occasion pour l’institut Pasteur de rappeler la nécessité d’adhésion à la vaccination afin de contrôler la circulation du virus SARS-CoV-2 et des variants et d’autre part du respect des mesures barrières, à savoir le port du masque de protection, la distanciation physique et le lavage fréquent des mains, afin de faire face à toute évolution possible car plus le virus circule, plus la probabilité d’apparition de variants est élevée.