Kia Al Djazaïr, représentant commercial de l’usine Glovitz à Batna, profite de la tenue de la 17e édition du Salon de l’automobile et motocycles de l’ouest – Autowest 2017-, qui se tient du 10 au 16 décembre, pour sa première sortie grand public et de faire connaître sa gamme aux visiteurs de l’évènement du Centre des conventions d’Oran.

Cette participation intervient quelques jours après la livraison des premières KIA Picanto assemblées en Algérie. Et c’est dans la dynamique d’un carnet de commandes déjà bien fourni depuis son ouverture que la citadine coréenne se découvre au stand de Kia Al Djazaïr qui accueille également le Sportage et le K2700 assemblés dans la même usine Gloviz. Toutefois, la Picanto s’affiche en star des lieux, à travers plusieurs exemplaires exposés et autant de finitions et de couleurs caisse, avec des prix qui commencent à partir de 1 889 000 DA TTC, avec un délai de livraison de «45 jours», rappelle Kia Al Djazaïr
Concernant le nouveau Kia Sportage sorti de l’usine Glovitz, il s’agit carrément d’une révélation qui permet aux visiteurs du stand de la marque coréenne de renouer avec un SUV jouissant d’une grande estime sur le marché algérien et qui s’était convertie en statut de leader de son segment, il y a quelques années.
Le Sportage est animé de la motorisation 2.0 CRDI 178ch, associé à une boîte à vitesses manuelle ou automatique, en versions 4×2 et 4×4. Il est proposé à partir de 4 350 000 DA.
Kia Al Djazaïr saisit aussi l’opportunité d’Autowest pour ouvrir les commandes sur la Cerato Seadan qui sera assemblée à Batna. Ce modèle n’est toutefois pas exposé au CCO.
Le K2700 est présent, lui aussi, au stand de la marque sud-coréenne. L’utilitaire léger, prisé par les professionnels en Algérie, sort désormais de l’usine de Glovitz en trois déclinaisons : frigo, plateau et conteneur, dans le but d’élargir la gamme de ce modèle et de «répondre à une demande grandissante de nos clients», nous explique-t-on chez Kia Al Djazaïr.
Sur le registre de la vente par crédit, Kia Al Djazaïr a signé des conventions avec plusieurs banques, à savoir AGB, Al Salam Bank, Trust Bank, MLA, BNA et CPA. Ces conventions, inscrites dans le cadre de l’accompagnement des banques dans les opérations de financement pour la promotion de la production locale, cadre de l’accompagnement, seront suivies par d’autres qui seront signées dans le cadre du crédit conventionnel et le crédit sans intérêt.R. B.