Pour réclamer des salaires impayés depuis plusieurs mois, les travailleurs de 30 communes de la wilaya de Béjaïa ont tenu, hier, un rassemblement de protestation devant le siège de la wilaya. L’action, organisée sous la bannière des sections locales du Snapap, accompagne la grève déclenchée par ces travailleurs depuis plusieurs jours pour le même motif. «La situation ne peut plus être supportée davantage vu que ce retard coïncide avec les dépenses de la rentrée scolaire et celles des fêtes», ont estimé, lors du rassemblement, des manifestants, qui ne sont pas convaincus des réponses apportées par leur hiérarchie locale. Cette dernière explique ce retard dans le versement des salaires ces derniers mois, selon les manifestants, par le fait que les communes concernées par cette situation attendent toujours la subvention d’équilibre de la part du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. n