Le FC Barcelone, ça a toujours été le club de rêves de Riyad Mahrez quand il était à Quimper. Toutefois, c’est en Angleterre qu’il a connu son idylle footballistique. Avec Leicester City et Manchester City, l’Algérien a pu jouer au plus haut niveau. A 30 ans, des rumeurs le disent sur les tablettes
du FC Barcelone pour ce mercato estival. La destination paraît improbable. Pour plusieurs raisons.

Par Mohamed Touileb
Tout d’abord, il y a la raison contractuelle. Le bail du natif de Sarcelles (Paris) avec les « Citizens » court jusqu’en juin 2023. Ensuite, il y la situation sportive de l’international algérien qui a connu une saison 2020-2021 aboutie sur le plan personnel. A ce titre, Pep Guardiola a souvent compté sur lui dans les grands-rendez-vous. Sur le plan collectif, il a encore signé des consécrations (Premier League et EFL Cup) en plus d’une finale perdue en Ligue des Champions contre Chelsea à Porto (Portugal).
City plus conquérant que le Barça
Concrètement, pour le volet sportif, il se trouve dans une équipe qui joue sur tous les fronts à chaque exercice atteignant des rôles avancés dans les différentes épreuves. Chose que Barcelone ne fait plus depuis un certain temps.
En 3 ans avec les Skyblues, le gaucher a pu garnir son palmarès personnel avec 7 trophées alors que les Blaugrana en ont décrochés 5. Sans parler des différentes éliminations brutales et parfois humiliantes en LDC. La coupe aux grandes oreilles, il a clairement plus de chance de la remporter avec les Mancuniens qu’avec les Barcelonais.
Le Barça ne lui donnera pas 12 millions d’euros
Quand on ne remporte pas de titres, la balance économique du club prend un sérieux coup. C’est le cas pour les Catalans qui ont une dette frôlant le milliard d’euros. Sachant que la prolongation de contrat de Lionel Messi reste la priorité et ne coûtera pas des bribes avec des émoluments de l’Argentin avoisinant les 50 millions d’euros annuels, la direction de Laporta ne pourra certainement pas se permettre des folies. Elle chercherait même à alléger la masse salariale et faire venir des recrues peu coûteuses. D’ailleurs, il a été convenu de laisser filer Georgino Wijnaldum au Paris Saint-Germain alors qu’il était une priorité. La raison : le FCB ne pouvait pas s’aligner sur les honoraires que lui offraient les Parisiens. Sachant que Mahrez touche 11.8 millions d’euros sur l’année en Angleterre, il devra consentir une grosse baisse pour pouvoir réaliser son rêve de jouer avec le maillot bleu et grenat.

Densité offensive et retrouvailles peu recommandées avec Agüero
En outre, même s’il décide de faire un sacrifice financier, il va retrouver un certain Sergio Agüero qui n’était pas franchement son « ami » à City. L’Argentin a signé chez les quintuples champions d’Europe sur « bénédiction » de Messi sachant leur proximité (il est parrain de son fils). L’accointance entre ces deux là, conjuguée à l’entente pas franchement cordiale entre le Kun et Mahrez ne le mettra certainement pas dans de meilleures conditions pour l’intégration. Toujours pour ce qui est des recrues, il faut savoir que Memphis Depay est aussi annoncé chez le vainqueur de la Copa Del Rey. L’actuel lyonnais viendra accentuer l’embouteillage offensif chez le 3e de la défunte Liga. Avec le prometteur Ansu Fati ainsi que les Agüero, Dembélé et Griezmann, il sera difficile pour le « Fennec » d’avoir une place permanente dans le onze. Et ce, sans parler de la présence de Léo souvent aspiré par le côté droit de l’attaque qu’il affectionne tant. A ce niveau, le talent seul n’offre pas une place de titulaire. Coutinho en a déjà fait l’amère expérience.

« J’ai envie de finir ma carrière en Angleterre »
Certes, maintes fois Mahrez a affirmé que le FC Barcelone est son équipe de rêves. Y jouer serait un aboutissement. Mais on le voit mal le faire à 30 ans au moment où le team catalan est en phase de reconstruction avec peu de certitudes. La dernière déclaration du capitaine de l’équipe nationale, faite dimanche après le match amical Algérie – Mali, devrait couper toutes les spéculations : « il n’y a aucun avenir. Je suis bien à Manchester City. Je compte bien y rester in cha Allah », a-t-il affirmé. Auparavant, dans une interview accordée à RMC Sport, il avait aussi assuré qu’ « il n’y a aucune envie d’aller voir ailleurs, je suis très content à City. J’ai envie de finir ma carrière en Angleterre.» De quoi balayer d’un revers de main les spéculations. n