Le Groupe industriel numérique General Electric (GE) ouvre un nouveau centre de formation à la Tour CMA CGM, dans le quartier d’affaires de Bab Ezzouar (Alger) pour un montant d’investissement de 4 millions de dollars, a annoncé cette entreprise dans un communiqué rendu public hier.

General Electric Technical and Leadership Academy (GELTA) est le « premier centre de formation en Afrique du Nord visant à développer les compétences techniques et leadership des employés de GE et de ses partenaires dans les secteurs de l’énergie, tels que Sonelgaz et Sonatrach, et dans le secteur de la santé publique et privée », indique-t-on de même source. S’étendant sur une superficie de 650 m², ce centre dispose de 4 salles de cours et d’une autre de télé-présence dotée des dernières technologies de vidéoconférence. Il inclut dans son cursus des formations GE Crotonville, l’une des universités d’entreprise fondée en 1956 aux Etats-Unis, et le centre de formation au leadership de GE, ajoute-t-on.
« L’ouverture de GETLA est une étape importante dans notre stratégie d’accompagnement des compétences algériennes. Nous aspirons à mettre le meilleur de notre savoir-faire et expertise au profit des principaux acteurs opérant dans les secteurs-clés notamment celui de l’énergie et de la santé. Notre engagement à long terme dans la formation en Algérie vise à tirer parti de notre réseau mondial et de notre savoir-faire afin de répondre aux besoins en constante évolution de nos partenaires aussi bien dans le secteur public que privé ainsi que de nos employés », a déclaré Touffik Fredj, P-DG de GE pour l’Afrique du Nord et Ouest.
En 2013, GE Healthcare a mis à la disposition des professionnels de la santé en Algérie un Centre d’applications avancées à Alger. Depuis son ouverture, le centre a accueilli plus de 300 participants et délivré plus de 280 heures de formation. GE a également créé Algesco, un centre de services dédié aux turbomachines, en partenariat avec Sonatrach et Sonelgaz. Ce dernier dispose d’un centre de formation permettant de former jusqu’à 300 professionnels par an. Depuis, plus de 1 600 personnes ont été formées. Par ailleurs, GE affirme s’engager quotidiennement à promouvoir les compétences locales et soutenir l’innovation et l’entrepreneuriat en Algérie grâce à ses investissements continus à destination des jeunes algériens et porteurs de projets, à l’image du concours IDEA (Industrie et développement de l’entreprenariat en Algérie), qui a récompensé financièrement 6 PME dans la secteur de production, GE Garages (atelier de prototypage comprenant des imprimantes 3D) qui s’est installé tout récemment à Sylabs, un accélérateur de talent au cœur d’Alger, l’Executive School, un programme d’accompagnement pour jeunes étudiants en partenariat avec l’Ecole polytechnique ainsi que le partenariat avec Injaz El Djazaïr.