Vingt-deux équipes d’intervention assureront, les deux jours de l’Aïd El Adha prochain, les missions du contrôle en cas d’éventuelle panne ou urgence au niveau de 11 centres relevant de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL), a indiqué le directeur de l’unité de production d’Alger. Evoquant le programme d’approvisionnement en eau potable lors des jours de l’Aïd,
M. Abdelkarim Ihaddaden a fait état, de « 22 équipes d’intervention mobilisées, réparties sur 11 centres avec une moyenne de deux équipes par centre, sensées faire face à tout éventuel problème pouvant laisser les citoyens sans eau », précisant que ces centres étaient distribués sur les
13 circonscriptions administratives d’Alger, c’est dire une présence continue des équipes au niveau des 57 communes». Compte tenu des expériences antérieures qui ont fait ressortir les mêmes pannes, les services de la SEAAL envisagent d’agir cette année selon le principe d’anticipation, a soutenu le même responsable, annonçant la présence de
«11 camions citernes au niveau de nombre de quartiers déterminés au préalable à l’instar des cités 450 logements (Draria) et AADL (Douéra) ou encore d’autres agglomérations à Chéraga, en vue de faciliter l’approvisionnement en eau en cas de coupure inattendue ». Pour M. Ihaddaden, les problèmes techniques prévisibles sont liés « ou à une coupure d’électricité ou à un bris d’une canalisation », rassurant que « toutes les mesures ont été prises pour fêter l’Aïd El Adha dans les meilleures conditions ». Le citoyen est également appelé à « rationnaliser » la consommation de l’eau notamment durant la tranche horaire 9h-14h, a expliqué le même responsable, exhortant les communes et les associations de quartiers à « contribuer à trouver des solutions pratiques et économiques pour une consommation raisonnable de cette matière vitale ».