Un accord de partenariat a été signé, hier, entre l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (Anvredet) et Sonatrach. Cela s’est passé au siège du Centre de recherche et du développement de cette dernière, à Boumerdès. Il s’agit d’une coopération scientifique et technique pour booster la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement technologique.

«Le but de cet accord-cadre est d’établir les bases d’une coopération entre l’Anvredet et la Sonatrach et de mettre en évidence les conditions dans lesquelles les partenaires seront amenés à coopérer dans les domaines d’intérêts communs», indique l’Anvredet. Pour cette agence, ce partenariat entre dans le cadre de sa démarche stratégique en vue de dynamiser les mécanismes de valorisation des résultats de la recherche et du développement et d’impulser les possibilités de transfert de technologies vers le monde socio-économique.
L’agence a rappelé, dans ce contexte, que sa mission principale consiste à la mise en œuvre, en relation avec les structures et organes concernés, de la stratégie nationale du développement technologique, par le transfert des résultats de la recherche et leur valorisation, la création de start-ups et l’accompagnement et le soutien à travers l’étude, le conseil et l’expertise. «Les objectifs fondamentaux fixés par Sonatrach, à savoir la réduction des coûts, l’augmentation de la production et la maîtrise et le développement technologiques, convergent avec ceux de l’agence. Cette dernière vise aussi à assurer la mobilisation des compétences et des ressources des parties au bénéfice de l’intérêt commun», assure-t-elle. Cet accord de coopération sera axé, explique-t-elle, sur l’échange d’expertises entre les acteurs et chercheurs de Sonatrach et ceux de l’Anvredet ainsi que la prise en charge du volet études technico-économiques. Les experts de Sonatrach seront ainsi intégrés dans les comités d’évaluation d’Anvredet pour l’évaluation technique et socio-économique des projets dans le secteur des hydrocarbures. Ce partenariat permettra, par ailleurs, l’accompagnement des projets matures de Sonatrach en matière de propriété intellectuelle et de faire appel à cette dernière pour la réalisation d’études environnementales.
«La priorité sera donnée aux projets utilisant les techniques et le traitement des données par l’Intelligence artificielle et la robotique et qui sont en rapport avec l’innovation. Un comité mixte Anvredet /Sonatrach sera installé prochainement pour identifier, orienter et impulser le développement des actions envisagées entre les deux parties», soutient l’Anvredet qui s’engage à accompagner les projets inscrits par Sonatrach dans le cadre de la promotion de l’entreprenariat vert, de proposer des actions de formation dans l’innovation et de fournir des bulletins sur les travaux de recherche pour une production plus propre dans le secteur de l’énergie.
Quant à Sonatrach, elle s’engage à apporter à l’Anvredet un appui en termes de certification et d’attestation de conformité des nouveaux projets dans le domaine des hydrocarbures et de jouer le rôle d’un partenaire socio-économique des incubateurs dont les activités sont liées au secteur de l’Energie. Elle sera également appelée à contribuer dans l’accompagnement, dans la réalisation et le financement des prototypes des porteurs des projets, parrainés par l’Anvredet, dans le secteur de l’énergie. <