Leader de Liga Nos, le FC Porto n’avait besoin que d’un point hier face à Feirense pour être sacré champion du Portugal. Un point que les Dragões n’auront finalement pas besoin d’empocher, le Sporting Portugal et le Benfica Lisbonne leur offrant le titre de champion après un match nul et vierge à l’Estádio José Alvalade (0-0) samedi.

Bien décidé à empêcher Porto d’être sacré dès samedi soir, Benfica était pourtant entré dans ce derby la bave aux lèvres.
Problème, les Águias sont tombés sur un Rui Patrício des grands soirs qui a tout simplement écœuré Andrija Živković (30e), avant d’envoyer la frappe du très remuant Rafa Silva sur son poteau (38e). Un poteau qui avait déjà tremblé en début de rencontre sur un coup de canon de… Rafa Silva (9e). Dominés aux points, les Leões se réveillent en fin de première période, à l’image d’une succulente roulette de Bast Dost, mais la tête de Fábio Coentrão rase le poteau de Varela (40e).
Conscients qu’ils allaient avoir du mal à remporter la partie, les hommes de Jorge Jesus se sont donc contentés de garder le score durant le second acte. Mission réussie, le Benfica ne trouvant jamais la faille, malgré les entrées en jeu de Jonas et de Salvio. Auteur d’un match nul 1-1 au Estádio da Luz à l’aller, le Sporting Portugal s’empare donc de la place du dauphin de son adversaire du soir grâce à la différence de buts particulière et file vers une qualification en Ligue des champions. Mais l’essentiel est ailleurs, à Porto plus précisément, avec la couronne de champion qui revient sur la tête des Dragões pour la première fois depuis 2013.