Son coéquipier All-Star n’était pas en reste avec 18 points au compteur. Deuxième meilleur marqueur des siens cette nuit. Mais ce n’était pas ça le plus intéressant. Parce qu’ils ne se sont pas contentés de marquer. Curry a pris 13 rebonds en plus de ses 11 passes décisives. 14 rebonds et 11 caviars également pour Green. Soit deux triples-doubles. Ils sont devenus les deux premiers coéquipiers de l’histoire à réaliser pareille performance sur un match de playoffs.
Green a inscrit plusieurs paniers importants. Dont un tir primé pour prendre le large en fin de prolongation (119-115). Lillard a ensuite ramené son équipe à deux petits points. Mais il n’a pas su arracher la victoire sur les dernières possessions. Il a manqué son dernier tir. Ainsi s’achève la saison des Blazers, qui n’avaient plus atteint les finales de Conférence depuis 2000. C’est déjà une belle victoire.
Ils ne boxent simplement pas dans la même catégorie que les Warriors. Parce que ces derniers sont vraiment au-dessus du lot. Ils ont désormais neuf jours de repos – qui seront bénéfiques pour soigner les bobos d’Andre Iguodala, de Kevin Durant ou de DeMarcus Cousins – avant d’affronter le vainqueur de la série entre Milwaukee et Toronto (2-1 pour l’instant) en finales NBA.