Trois navires dont deux portes-conteneurs et un vraquier sont entrés en collision (abordage), samedi soir, au port de Bejaia blessant un ouvrier et occasionnant d’importants dégâts, apprend-on de la direction générale de l’entreprise portuaire de Bejaia (EPB).
L’accident a été causé par une fausse manœuvre de l’un des portes-conteneur le «MV VEGA SUGMA», portant pavillon Libérien. Ce dernier, après avoir achevé ses formalités au poste 22, a appareillé de «façon inattendu», entrainé visiblement, par «une avarie machine d’origine électrique». Dans cette fausse manœuvre, il a heurté, son compère, le «M/V Atlantic North», en plein opération de déchargement au poste 24, renversant une grosse grue de 64 tonnes à son bord et sur le quai et provoquant un bruit d’une ampleur telle qu’il a réveillé et mis en panique tous les quartiers riverains au port. Dans sa chute fracassante, l’engin n’a, heureusement, pas fait de victime mais a occasionné des blessures à son conducteur qui a du être évacué sur le champ à l’hôpital Khellil Amarane, où il a reçu les soins nécessaires en urgence. Dans un effet de chaîne, ce 2eme porte-conteneurs a heurté un 3eme bâtiment, un vraquier transportant du sucre au profit d’une entreprise locale.
Le choc, cependant, selon la même source, n’a pas provoqué de grands dégâts, mais a tout de même fendu sa coque arrière contrairement au «M/V Athantic North», qui va devoir être immobilisé à cause d’une forte brèche survenu sur le bâtiment et qu’il va falloir colmater avant de reprendre la mer.
Finalement il y’a eu plus de peur que de mal et les conséquences de l’incident auraient pu être plus graves, «si ce n’était la réactivité du grutier et son sang-froid», a-t-on expliqué ajoutant que tout le staff opérationnel à fait preuve, à l’occasion, d’un grand «professionnalisme». n