Le volume total des exportations hors hydrocarbures au port d’Annaba a atteint 1,218 million de tonnes contre 716.000 tonnes au cours de la même période en 2021, a indiqué mardi un communiqué de cette entreprise portuaire. Cette évolution est le résultat des efforts de soutien et d’accompagnement des exportateurs, selon le document qui a estimé à 70 % l’augmentation du volume des exportations hors hydrocarbures durant le premier trimestre 2022, comparativement à l’année dernière durant cette même période. Outre les mesures prises pour faciliter et diversifier les exportations dont l’aménagement et l’équipement des aires de chargement, l’entreprise portuaire d’Annaba a lancé aussi, dans le cadre de la numérisation de ses services, le système de paiement numérique au profit des exportateurs et opérateurs économiques, est-il indiqué. Le premier trimestre 2022 a enregistré, en outre, un recul des opérations d’importations estimé à 17 %, comparativement à la même période de l’année passée avec un volume de 518.000 tonnes de marchandises contre 716.000 tonnes durant la même période de l’année 2021, a-t-on conclu.