L’éditorial du dernier numéro de la revue de l’ANP, El Djeich, est un message de franc soutien au chef de l’Etat. Cet article d’orientation montre, en effet, que l’Armée, son état-major en tête, appuie Abdelmadjid Tebboune dans son action comme dans son dessein d’aller vers une nouvelle Constitution et un pays débarrassé des dérives du passé récent. Il affirme qu’entre ces deux pôles de pouvoir essentiels dans le pays, il y a une « cohésion » qui les cimente.
Pour El Djeich, l’Algérie est entrée dans une ère nouvelle marquant la fin des pratiques négatives qui ont failli ébranler les fondements de l’Etat. « Avec l’avènement à la magistrature suprême du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à l’issue d’élections libres, intègres et transparentes, les contours de l’Algérie nouvelle commencent à poindre à l’horizon, ce qui conforte l’idée que notre pays est entré dans une ère nouvelle qui marque la fin de pratiques négatives qui ont failli ébranler les fondements de l’Etat », est-il écrit dans son éditorial.
Selon la revue de l’ANP, la phase actuelle « augure la conjonction des efforts des enfants de ce pays, mus par une profonde conviction en la capacité de la Nation, institutions et peuple à surmonter les épreuves conjoncturelles actuelles en s’inspirant des constances nationales qui placent l’Algérie au-dessus de tout ».
« La meilleure preuve de cette nouvelle démarche est la totale cohésion entre les différentes institutions du pays », y est-il énoncé de même que
« la cohésion entre le peuple et son armée qui a renforcé le sentiment patriotique de nombre de catégories sociales ayant pris la mesure du rôle important de l’ANP dans la protection de la patrie et du peuple, de défense du territoire et des nobles missions accomplies par les éléments de nos forces armées au service de l’Algérie et de sa gloire ».
D’après El Djeich, la « démarche d’édification d’une ère nouvelle (…) se reflète à travers la visite du Président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, au siège du ministère de la Défense nationale » où il « a voulu exprimer sa reconnaissance à l’ANP pour son attachement à la légalité constitutionnelle ainsi que pour le plein accomplissement des missions qui lui sont assignées par la Constitution, comme il a salué l’ensemble des éléments de l’ANP pour les efforts et les sacrifices consentis ». « L’appui total de l’ANP au Président de la République dans son action en vue de concrétiser ces démarches émane de sa profonde conviction qu’elles participent à l’édification d’une Algérie puissante et glorieuse ».
La revue fait observer que de « nombreux signes laissent penser que l’Algérie nouvelle sera progressivement une réalité palpable, ceci d’autant que ce qui caractérise ces débuts probants se reflète à travers les efforts de renforcement du front interne et l’enracinement de la cohésion dans les rangs du peuple, outre le lien puissant existant entre le peuple et son armée ».<