Selon un communiqué de la DGSN, les centres de commandement et des opérations de la Police nationale ont reçu, entre janvier et septembre 2020, un total de 2 269 756 appels téléphoniques de citoyens. Ces appels ont été effectués via le numéro vert 1548 et le numéro de secours 17.

Les statistiques, selon le communiqué de la DGSN, font état de «1 052 627 appels reçus sur le numéro gratuit 1548, de 639 827 appels reçus sur le numéro de secours 17 et de 557 302 appels recensés au niveau des standards de la Sûreté nationale, consistant essentiellement en des demandes d’intervention, de secours, de renseignements et d’orientation, ainsi que des signalements de disparition d’enfants et des dénonciations de crimes». Pour la DGSN, «le nombre d’appels enregistré durant la période susmentionnée de l’année en cours est un indicateur positif qui reflète la coopération du citoyen avec les services de police, ainsi que son intérêt pour la question sécuritaire sous ses multiples facettes relatives à la prévention et à la lutte contre la criminalité, tout en contribuant aux efforts de sensibilisation, devenant ainsi un partenaire clé dans la préservation de la sécurité et de la stabilité de la société». La DGSN s’est également félicitée «de la teneur des appels téléphoniques reçus de citoyens désirant contribuer aux efforts de la police visant à imposer les mesures de prévention et de lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus». La DGSN rappelle, à l’occasion, à tous les citoyens, les liens de communication de la Sûreté nationale, à savoir le numéro vert 15-48, le numéro de secours 17, l’application mobile «Allo Chorta», ainsi que ses deux pages Facebook et Twitter, en vue de contribuer à la prévention et à la lutte contre la criminalité et enrichir les différentes activités de sensibilisation, dont celles liées à la situation sanitaire induite par la pandémie Covid-19», conclut la même source. <