Les intempéries enregistrés ces dernières 24 heures à travers plusieurs wilayas du pays ont engendrés plusieurs dégâts matériels en plus des désagréments pour les citoyens. Entre autres, plusieurs routés ont été coupées et plusieurs tunels ont été inondés (photos de la page facebook de Infotrafic Algérie).

Les services de la Protection civile sont interb=venus depuis hier soir pour la réouverture des routes coupées et tunnels inondés par les eaux de pluie, a indiqué, à l’APS, le chargé de communication à la Protection civile, le lieutenant Khaled Benkhalfallah. Les équipes de la Protection civile sont encore mobilisées au niveau de 10 points situés au niveau des communes de Sidi M’hamed, Bir Mourad Rais, Gué de Constantine, Chéraga et Hussein Dey pour rouvrir les routes et tunnels inondés par les fortes précipitations enregistrées la nuit de lundi à mardi à Alger, causant une congestion routière au niveau de plusieurs voies, a précisé M. Benkhalfallah. A Alger, les mêmes services n’ont enregistré, jusqu’à présent, aucune perte humaine, ni de dégâts matériels importants, en particulier au niveau des communes abritant d’anciennes bâtisses, a-t-il ajouté. ==Le corps d’un enfant emporté par les eaux d’un oued repêché à Mila== A Mila, le services de la Protection civile ont repêché le corps sans vie d’un enfant âgé de 8 ans emporté par les eaux de l’oued Oum Cherak, lequel a été transféré à la morgue de l’hôpital de Ferdjioua. A Oum El Bouaghi, trois personnes à bord d’un camion bloqué par les eaux dans un tunnel à l’entrée de la ville on été secourus. A Batna, trois véhicules inondés par l’eau de pluie ont été extraits, selon un communiqué de la Direction générale de la Protection civile.