Plusieurs personnes ont été arrêtées vendredi au Caire lors des manifestations anti-Sissi (le président égyptien) rapportent plusieurs agences de presse. C’était pendant le rassemblement organisé de nuit sur la fameuse place Tahrir, haut-lieu de la révolution de 2011 qui avait abouti au renversement du président Hosni Moubarak.

Les manifestations de vendredi faisaient écho à des appels lancés sur les réseaux sociaux, émanant notamment d’un homme d’affaires égyptien en exil, Muhammad Ali. Depuis l’Espagne, cet entrepreneur de la construction a publié plusieurs vidéos virales appelant au renversement de Sissi et des militaires, qu’il accuse de corruption.

D’autres manifestations anti-Sissi ont eu lieu dans plusieurs villes d’Égypte, et ont été rapidement dispersées par la police. Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montraient quelques dizaines de personnes rassemblées dans les villes d’Alexandrie, Al-Mahalla et Damiette dans le delta du Nil, ainsi qu’à Suez.