Plus de 28.000 quintaux de sucre destinés à la spéculation ont été saisis par les services de la police à travers 15 wilayas de l’Est du pays, a-t-on appris samedi auprès de l’inspection régionale de ce corps de sécurité.
Les opérations de contrôle, effectuées entre les mois de mars et décembre 2020, ont été réalisées dans le cadre des directives et des mesures prises par les autorités publiques, visant à faire face à la spéculation ciblant les produits alimentaires, de base notamment, depuis la propagation du coronavirus où plusieurs produits étaient devenus rares, a précisé le responsable de la cellule de la communication de cette inspection, le commissaire principal Rachid Lebaili. Les contrôles, menés en collaboration avec les différentes directions du commerce, ont touché des commerces toutes activités confondues et ont permis également de saisir 4.000 qx de semoule en plus de 4.000 autres qx de farine, a déclaré le même responsable. Ces quantités jugées ‘’très importantes’’ ont été découvertes dans des commerces de détail et de gros situés dans des quartiers populaires et des nouveaux sites urbains de différentes communes des dites wilayas, a fait savoir le même responsable, soulignant que pas moins de 326 affaires ont été traitées dans ce domaine. Aussi, d’autres interventions, a affirmé la même source, donnant lieu au traitement de 136 affaires concernant la spéculation sur des produits d’hygiène, de prévention et de stérilisation ont été effectuées par les brigades chargées du contrôle. Selon le représentant régional de ce corps sécuritaire, il a également été procédé, dans ce même contexte, à la saisie de 820.648 paires de gants chirurgicaux ainsi que 125.020 masques de protection médicale destinés également à la spéculation.
Par ailleurs, 39 800 opérations de désinfection ont été réalisées dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, ciblant des structures publiques dont des bureaux d’Algérie Poste, des établissements scolaires, des administrations et des placettes publiques situés dans ces mêmes wilayas, a-t-on noté de même source. n