L’Union africaine (UA) a déclaré mercredi que le continent africain comptait plus de 25,2 millions de personnes déplacées, dont 7,4 millions de réfugiés et 17,8 millions de déplacés internes.

Soulignant que l’Afrique accueillait également 484 000 demandeurs d’asile et 712 000 apatrides, l’UA a indiqué dans un communiqué publié mercredi que les déplacements forcés restaient un grave problème depuis de nombreuses années sur le continent africain, principalement à cause des conflits civils, des violences ethniques et communautaires, des persécutions en tous genres et des catastrophes naturelles.