Dans son intervention télévisée M. Arkab a assuré qu’« aucune augmentation des prix du carburant et de l’électricité n’est prévue dans le Projet de loi de finances complémentaire (PLFC) 2020 », précisant que le gouvernement privilégiait le recours à des mesures additionnelles pour rationaliser la consommation nationale de produits pétroliers et d’électricité. « Nous allons nous pencher sur de nouvelles mesures visant à réduire le gaspillage dans la consommation d’énergie » par la consécration
d’un « nouveau modèle de consommation énergétique », a affirmé le ministre.