Les plages, les espaces récréatifs, les lieux de plaisance et de détente, les hôtels, cafés et restaurants rouvriront leurs portes à partir du samedi 15 août 2020. C’est ce qu’a décidé le gouvernement après a signature par le Premier ministre Abdelaziz Djerad d’un décret exécutif portant sur l’ «ouverture graduelle» de ces lieux fréquentés par le grand public. A partir de samedi prochain, donc, les Algériens pourront ainsi retrouver des espaces qu’ils ont désertés depuis le début de la pandémie du Covid-19 au mois de mars dernier pour éviter le risque d’une contamination à plus grande échelle.

Leur retour à ces espaces indique que le pays entier s’apprête à entrer dans la phase de déconfinement total qui devrait intervenir à la fin du mois en cours avec l’espoir que les mesures de prévention et de protection contre le nouveau coronavirus soient respectées ; et avec, elles, le port du masque et le maintien de la distanciation physique dans les lieux de rassemblement. Ce retour qui s’apparente à une préparation à la rentrée sociale, en septembre prochain, a été décidé lors de la réunion du haut conseil de sécurité du 3 août 2020 et au terme des consultations avec le comité scientifique et l’autorité sanitaire.
Pour ce qui est de l’accès aux plages, désormais possible dans moins d’une semaine, le dispositif retenu par le gouvernement comprend «le port obligatoire du masque de protection, le respect de la distanciation physique d’au moins un mètre et demi, l’affichage des mesures barrières et de prévention aux différents points d’accès des lieux, l’organisation de lieux adéquats pour le stationnement des véhicules, le contrôle préalable par les éléments de la protection de civile si nécessaire, de la température des estivants au niveau des accès des plages au moyen d’appareils thermiques et la mise à disposition de bacs dédiés à recueillir les masques, gants ou mouchoirs usagés».
Protocole sanitaire pour les hôtels, les cafés et les restaurants
Dans le communiqué du Premier ministre, il est souligné qu’«il appartient aux walis d’organiser la réouverture graduelle des plages, espaces récréatifs et de divertissement, lieux de plaisance et de détente et de tenir les citoyens informés des dates d’ouverture respectifs de ces lieux». S’agissant de la reprise de l’activité des hôtels, cafés et restaurants, elle demeure subordonnée, note le communiqué des Services du Premier ministre, à «la mise en œuvre d’un protocole sanitaire de prévention et de protection qui inclura notamment les mesures suivantes: l’utilisation en priorité des terrasses et l’exploitation d’une table sur deux dans les espaces intérieurs, le port obligatoire du masque de protection, l’organisation de la distanciation physique à l’intérieur et à l’extérieur du local, la désinfection régulière des lieux, des tables, des chaises et des autres équipements». Il s’agit également de «l’installation de paillasses de désinfection aux entrées, le nettoyage régulier du linge, des serviettes et des tenues de travail, la mise à la disposition des clients de solution hydro-alcoolique, l’aération naturelle des lieux, l’interdiction de l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs».
«Le non-respect de ces mesures entrainera la fermeture immédiate de l’espace et/ou activité concernés», est-il indiqué dans le communiqué. En ce qui concerne les cérémonies de mariage et autres au niveau des salles des fêtes, hôtels et restaurants, elles resteront «strictement interdites jusqu’à ce que les conditions favorables soient réunies», ajoute la même source, précisant que «les walis sont chargés de veiller au strict respect de ces mesures de prévention et de protection qui seront précisées, en tant que de besoin par un arrêté de wilaya et de procéder à des inspections inopinées pour s’assurer de l’observation du dispositif mis en place». <