La section culturelle de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Alger lance «Pimp mon Anglais», un programme culturel qui associe la musique à l’apprentissage de l’anglais.

Organisé en partenariat avec l’organisation non gouvernementale basée à Paris, «One Two, Three, Rap !», ce programme, destiné aux jeunes, consistera en la création d’un cours d’anglais en ligne, connu sous le nom de MOOC. Pimp mon Anglais a pour objectif, en outre, d’«améliorer l’anglais des utilisateurs algériens d’une manière amusante et originale», comme précisé dans le communiqué de l’ambassade des Etats-Unis. Il se déroulera sur une période de sept à huit semaines et présentera des vidéos de quatre rappeurs algériens connus sur la scène artistique. Karim El Gang, Farid Kalamity, Azzou et Serly sont les rappeurs qui participent à ce programme. Ils présenteront une sélection de chansons de hip hop américain ainsi que des quizz et des exercices de grammaire. Les vidéos seront filmées dans les villes natales de ces rappeurs à savoir, Alger, Annaba et Oran, et ce, «pour assurer une authenticité au MOOC». A l’issue du programme, le meilleur participant qui créé une chanson rap gagnera un voyage à New York. Par ailleurs, One, Two, Three, RAP ! enseigne l’anglais aux jeunes depuis 2012, en utilisant la musique hip hop américaine et la culture américaine. Sur le site de cette organisation, les étapes de l’apprentissage sont expliquées. De manière générale, ce sont des ateliers se déroulant sur l’année scolaire, de septembre à juin, avec une séance de deux heures, une fois par semaine, avec deux à trois animateurs anglophones par séance. Cette période est divisée en trois parties : Traduction, Ecriture et Enregistrement. Outre le programme dispensé, One, Two, Three, RAP ! organise des concerts et des restitutions et remet un diplôme à chaque participant à la fin de l’année.
R. C.