Organisée à l’initiative du «Forum France-Algérie», regroupant des binationaux qui se sont donné pour mission de promouvoir les relations culturelles entre l’Algérie et la France, une exposition collective de photographies sur le thème « Exhaler Alger » est prévue du 17 au 25 février prochain.

Réunissant en effet les œuvres d’une dizaine d’artistes, parmi lesquels ont été cités Yasmine Tandjaoui, Hind Mellah, Yasmine Douali, Marie Pancrazi, Mohamed Bouchama, Nadjib Bouznad ou encore Seddik Rebati, l’exposition, qui sera accueillie par la galerie d’art parisienne «Alma», fait également suite au concours qui avait été organisé en 2016 à Alger par la même galerie ; l’objectif étant alors de mieux faire connaître la ville d’Alger, mais aussi de révéler et de soutenir des créateurs contemporains tant algériens qu’étrangers intéressés par le pays, « afin de confronter des regards pluriels portés sur cet espace urbain ». 

Mettant ainsi en avant lors de la prochaine exposition les lauréats du concours, il est par ailleurs précisé que les bénéfices des éventuelles ventes des photographies serviront aux autres projets du «Forum France-Algérie», les organisateurs annonçant en ce sens qu’ils prévoient l’organisation, au cours de l’année, d’un projet intitulé «Exhaler Oran». Lancé, pour rappel en 2011, et œuvrant depuis à la promotion et la valorisation de l’apport des Franco-Algériens dans la société française, au renforcement des relations entre l’Algérie et la France ainsi qu’à la lutte contre l’islamophobie et les différentes formes de racisme, le «Forum France-Algérie» avait également institué le «Prix de l’excellence au féminin», décerné entre autres à l’historienne Malika Rahal, à la plasticienne Samta Benyahia ou encore à la chanteuse Souad Massi.