Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires sont tombés d’accord mardi sur une augmentation très légère de leur production d’or noir en février et mars, réalisée uniquement par la Russie et le Kazakhstan, rapporte l’AFP. Le volume retiré volontairement du marché par l’alliance Opep+ passera de 7,2 millions de barils par jour (mbj) en janvier à 7,125 mbj en février puis 7,05 mbj en mars, a annoncé le cartel à l’issue du premier sommet ministériel de 2021, appelant à « la prudence » face à la crise sanitaire.