Les vingt-trois pays de l’Opep+ ont décidé mercredi de continuer à ouvrir légèrement leurs vannes, en dépit de l’envolée des cours de l’or noir et des tensions géopolitiques qui font planer une menace sur l’approvisionnement.

Les représentants des treize membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l’accord Opep+ ont convenu “d’ajuster leur niveau total de production de 400.000 barils par jour pour le mois de mars”, a annoncé l’Opep dans un communiqué à l’issue d’une brève réunion, dont le résultat était largement anticipé.