Les prix du pétrole ont légèrement progressé mardi, avec un baril de Brent à 79,88 dollars, tirés par l’annonce d’une campagne de reconstitution des réserves stratégiques américaines. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février gagnait, ainsi, 0,10%, à 79,88 dollars, en début d’après-midi. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison en janvier, dont c’est le dernier jour de cotation, prenait 1,21%, à 76,10 dollars. Les deux références mondiales du brut profitaient de la «nouvelle selon laquelle les Etats-Unis vont commencer à acheter du pétrole brut pour remplir leurs réserves stratégiques», affirment les analystes. La campagne de rachat va porter d’abord sur 3 millions de barils de brut, selon un communiqué du département de l’Energie, publié vendredi. Du côté du gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, baissait de 3,7%, s’échangeant à 104,445 euros le mégawattheure (MWh).