Les prix du pétrole se repliaient légèrement hier mardi, les craintes quant à la croissance mondiale se poursuivent.
Dans la matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet perdait 0,33% à 113,05 dollars.
Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison le même mois, fléchissait quant à lui de 0,37% à 109,88 dollars.
«Les prix du pétrole sont en baisse après avoir clôturé à plat hier, alors que le marché oscille entre gains et pertes, luttant pour trouver une direction», commente une analyste.
Les craintes croissantes d’une récession mondiale et d’un ralentissement en Chine en raison de sa politique de zéro Covid dressent un tableau sombre des perspectives de la demande et exercent une pression à la baisse sur les prix», poursuit-elle.
La croissance de l’activité économique en zone euro s’est légèrement ralentie en mai dans le secteur privé, selon l’indice PMI composite publié mardi par S&P Global.