Malgré des moyens financiers restreints par rapport aux éditions précédentes, on note une bonne organisation jusque-là, mise en place par la FASM. C’est ce qui explique aussi le nombre croissant des participants à cette 4e édition.

Aussi, la plupart de ceux ayant déjà participé au Rallye Challenge Sahari lors des précédentes éditions, se sont une nouvelle fois inscrits et seront aujourd’hui au rendez-vous. Cela montre bien que le Rallye d’Algérie relancé en 2015 par la FASM sous la conduite de feu Chihab Baloul a marqué les esprits malgré les insuffisances relevées, nonobstant les notables progrès enregistrés à chaque nouvelle édition. Parmi les participants, le Belge, Roland Hoebeke, qui a pris part à plus de 20 éditions du Rallye Paris-Dakar et de nombreux Algériens qui seront aussi de la partie, dont le nombre est en nette hausse. En plus de l’amour de cette discipline sportive, les participants algériens et étrangers profiteront encore une fois des merveilleux paysages qu’offre l’Algérie et son Sahara dont la beauté est unique au monde.
F. D