La Tunisie et le Nigeria s’affronteront ce soir au stade d’Al Salam du Caire, dans un match  pour la 3e place de la Coupe d’Afrique des nations qui se déroule actuellement en Egypte. L’une comme l’autre sélection veut terminer cette compétition continentale 2019 sur une note positive en cas de victoire dans cette petite finale. Une place sur le podium attend donc la nation victorieuse de cet avant-dernier match de la CAN avant la finale Algérie-Sénégal, prévue vendredi prochain au stade international du Caire à partir de 20h. Jusque-là, la Tunisie a déçu en ne remportant pas le moindre match dans la phase de poules pour terminer 2e. En huitièmes de finale, les Aigles de Carthage ont éliminé le Ghana (1-1, 5-6 tab) pour se hisser jusqu’en quarts où ils ont remporté leur premier match dans le tournoi en mettant fin à la belle épopée de Madagascar (3-0). Et en demi-finale, les joueurs du coach français, Alain Giresse n’ont pas réussi à venir à bout du Sénégal (1-0) et doivent se contenter de cette petite finale. Quant au Nigeria, l’équipe a réalisé un beau parcours. Les Nigerians ont réalisé une très bonne performance en écartant le tenant du titre camerounais (3-2) en huitièmes de finale. En quarts, ils ont été très solides pour sortir l’Afrique du Sud (2-1). En demi-finale, très vite menés au score par les Algériens, les partenaires de John Obi Mikel ont réagi en égalisant dans la foulée, suite à un penalty après recours au VAR. Et au final, ils se sont inclinés dans les derniers instants de la partie face aux Fennecs grâce à un superbe coup franc bien tiré par le meilleur joueur du match Mahrez (2-1). D’ailleurs, réagissant à cette défaite à partir du Nigéria, le président de la Kaduna State Association, Sherref Alkassim, a déclaré que « la défaite était douloureuse, mais que les Super Eagles devraient travailler dur pour une meilleure sortie contre la Tunisie ». «La défaite a été douloureuse même si nous avons perdu contre une meilleure équipe, mais les Super Eagles doivent être plus sérieux et ramener une médaille de bronze, ce qui n’est pas mauvais pour nous. Je les félicite pour la performance affichée, mais l’entraîneur devrait en faire un peu plus, car la Tunisie est également une bonne équipe. » Pour sa part et du côté de la Tunisie, Naïm Sliti présente ses excuses et celles de ses coéquipiers « au public tunisien alors qu’on rêvait de lui offrir une qualification en finale. Mais, c’est la loi du football », fait-il remarquer avant d’ajouter qu’« une rencontre nous attend contre le Nigeria pour la troisième place. Et nous insisterons pour la gagner et revenir avec la médaille de bronze en Tunisie », a conclu l’attaquant tunisien. Le sélectionneur de la Tunisie, Giresse compte beaucoup sur ses joueurs pour ne pas sortir bredouille dans ce match de la « consolation ».
S. B.