Le prévenu Ali Haddad, qui purge une peine d’emprisonnement de 18 ans ferme pour des affaires liées à la corruption, a été transféré de la prison d’El Harrach (Alger) vers celle de Tazoult (Batna), a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
De son côté, le prévenu Mahieddine Tahkout, condamné quant à lui à 16 ans de prison ferme pour des affaires similaires, a été transféré vers l’établissement carcéral de Babar dans la wilaya de Khenchela, ajoute la même source.
Ces procédures de transfèrement font suite au dernier jugement rendu par le Tribunal de Sidi M’hamed courant du mois de juillet dernier.