Le ministère des Affaires religieuses et des Waqfs multiplie, depuis le début de la saison du hadj, les opérations de coordination entre les acteurs du hadj et les appels à une meilleure organisation et complémentarité entre eux. C’est dans cette logique que l’Office national du pèlerinage et de la omra (ONPO) s’est réuni, à la Mecque, avec les représentants des agences de voyages avec lesquels il souhaite une coordination plus étroite en vue de faciliter l’accomplissement des rites du hadj et surmonter les difficultés auxquelles les hadjis font face.

Le président du centre de la mission algérienne du hadj à la Mecque, Mohamed Reda Traikia, a appelé, en présence du représentant de l’ONPO et des présidents de sections, à l’image des sections de l’orientation, de la fatwa, du service sur le terrain, de la santé et de la restauration, outre des représentants de 44 agences du tourisme et des voyages, à la coordination entre toutes les parties et à ne ménager aucun effort pour permettre aux hadjis algériens d’accomplir pleinement leurs rites, tant à Arafat, Mouzdalifah qu’à Mina.  Concernant les préoccupations des agences de voyages exprimées lors de cette rencontre, M. Traikia les a qualifiés d’«objectives», soulignant que  les membres de la mission sont prêts à coopérer avec toutes les agences en cette période, avant d’ajouter que la prochaine étape se fera sur le terrain où il sera procédé au constat des lieux et des espaces et de l’action des moutawifine à Arafat et Mina. Pour sa part, M. Ibrahim Mektour, chargé des rites au niveau de la mission algérienne du hadj, a indiqué que cette réunion a permis à tout un chacun de débattre des lacunes enregistrées durant les saisons précédentes, particulièrement en matière d’hébergement et de conditions de séjour. Il a rappelé que l’ONPO et les agences de tourisme et de voyages ont remédié aux lacunes en vue de restructurer la mission au niveau des Lieux Saints dans 14 bureaux en termes de responsables et de coordonnateurs, à travers une cellule créée par le coordonnateur général (directeur général de l’ONPO) à cet effet et qui effectuera des déplacements dans chacun des Lieux-Saints (Arafat, Mouzdalifah et Mina). Les représentants des agences de tourisme et de voyages ont salué, par ailleurs, cette rencontre qu’ils ont qualifiée de «bénéfique» et à même d’assurer la coordination et l’accomplissement du hadj dans de bonnes conditions.