L’Algérie a récupéré son précédent quota pour le prochain hadj, à savoir 36 000 hadji, a indiqué jeudi le ministère des Affaires religieuses et des wakfs dans un communiqué.

La décision de récupération par l’Algérie de son précédent quota pour le hadj est intervenue à l’issue de la rencontre, jeudi en Arabie saoudite, entre le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aïssa, et son homologue saoudien, Mohamed Salah Ben Tahar Benten, a précisé la même source. Le quota de l’Algérie avait été réduit à 28 800 hadji au cours des dernières années en raison des travaux d’extension au niveau de la Grande mosquée de la Mecque.
Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs effectue une visite en Arabie Saoudite à la tête d’une importante délégation dans le cadre de la préparation du hadj.