Le nombre de décès des hadjis algériens est passé, jeudi, à 16 suivant un bilan provisoire, a indiqué à l’APS le chef de la délégation consulaire algérienne, Abdelkader Hedjazi. L’ambassadeur a déclaré qu’un nouveau cas de décès a été enregistré. Il s’agit d’El Hadja fille d’El Hadj Ferhaoui, née le 1er mai 1947 à la commune de Tadjena, daïra de Bouzeghaia (wilaya de Chlef).
Pour sa part, le chef de la mission médicale, Dr Dahmane Mahmoud, a indiqué que «la défunte a rendu son dernier souffle à l’hôpital du roi Abdelaziz à la Mecque suite à un arrêt cardiaque et une hémorragie sévère et souffrait de cardiopathie», soulignant que l’épuisement physique et la hausse de la température figurent parmi les causes à l’origine de ces décès.
Par ailleurs, le même responsable a indiqué que «son staff médical a effectué, durant les rites, le diagnostic et l’examen de 495 hadjis et prodigué les soins à 216 hadjis et transporté 51 autres vers les hôpitaux saoudiens à Mina».