Le football argentin est secoué depuis plusieurs jours par un vaste scandale de pédophilie et de prostitution. Des adolescents coupés de leur famille, pensionnaires de centres de formation de prestigieux clubs argentins de football, auraient été victimes d’abus sexuels et/ou forcés à se prostituer.

Jusqu’ici, six personnes ont déjà été arrêtées, dont un arbitre et un organisateur de tournois de jeunes, dans le cadre d’une enquête ouverte par la justice argentine. Les victimes au sein du club d’Independiente étaient incitées à avoir des relations sexuelles avec des adultes en échange d’argent, de promotion au sein du club ou de chaussures à crampons, selon les premiers éléments de l’enquête.
Le scandale a éclaté pendant la deuxième quinzaine de mars, lorsque des dirigeants du club Independiente, dans la banlieue populaire d’Avellaneda et club formateur de Sergio Agüero, ont contacté les autorités et tiré la sonnette d’alarme.
Le psychologue du club venait de recueillir le témoignage d’un adolescent de 17 ans, confiant avoir été encouragé, avec un autre joueur de 19 ans, à se prostituer dans le quartier branché de Palermo, à Buenos Aires, où étaient organisées des rencontres sexuelles avec des hommes adultes, selon la presse locale.