La Confédération Algérienne du Patronat Citoyen se dote d’un Conseil d’Ethique et de Déontologie. Ce Conseil a été installé hier par le président de la CAPC, M. Mohamed Sami Agli après approbation du Conseil d’Administration lors de sa réunion du 14 juillet 2021, a indiqué la Confédération dans un communiqué. Les missions de cet organe statutaire (article 42 des statuts de la CAPC) qui fait partie des structures de consultation et d’assistance de l’organisation seront précisées par une Charte d’éthique qui sera soumise à l’examen et approbation de la prochaine Assemblée Générale de la Confédération Algérienne du Patronat Citoyen. Cet important texte repose sur trois éléments fondamentaux à savoir : les valeurs ; les principes de bonne conduite et les obligations qui assurent leur respect par les Membres de l’organisation. Cette démarche qui s’inscrit dans le cadre des actions de consolidation de la CAPC confirme l’attachement de l’organisation aux valeurs qui sont les siennes : Engagement, Responsabilité et Transparence. Le Conseil d’Ethique et de Déontologie aura ainsi pour mission d’unir l’organisation et ses adhérents autour de ces valeurs et de veiller à leur respect à travers des règles d’éthique et des mécanismes d’application dans l’objectif de permettre à la CAPC de jouer pleinement son rôle de force de propositions au service de l’économie nationale.