La 4e édition du Salon du patrimoine culturel immatériel, placée cette année sous le thème «Tadjmaât, symbole des valeurs et des liens sociaux au sein des populations villageoises», se tiendra du 06 au 08 octobre, prochain, à Tizi Ouzou. Le patrimoine culturel immatériel «ne se manifeste pas uniquement dans les monuments et les collections d’objets, il comprend également les traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants, comme les traditions orales, les arts du spectacle, rituels et évènements festifs », souligne un communiqué  de la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou organisatrice de l’événement. Cette édition sera, aussi, l’occasion de rendre un hommage à deux grandes figures qui ont contribué dans la transmission du patrimoine aux générations futures en l’occurrence Khadija Chikhi, icône de la chaine II et Chami Mohamed, archiviste, conservateur du patrimoine audio-visuel algérien. Au programme de cette manifestation, qu’accueillera la maison de la Culture Mouloud-Mammeri, des expositions de livres autour du patrimoine culturel immatériel avec la participation des musées nationaux d’Arts et Traditions Populaires d’Alger et de Médéa ainsi que des maquettes de l’architecture traditionnelle et des tableaux de peinture reproduisant les aspects de l’organisation sociale traditionnelle. Plusieurs conférences seront, également, animées notamment, par Boukhlef Farid, historien chercheur au Centre de recherche en langue et culture amazighe de Bejaïa qui traitera de «Tadjmaât en Kabylie, histoire d’une organisation » et Slimane Takharoubt, anthropologue, chercheur, au même centre qui abordera « l’Impact socio-culturel de Tadjmaât sur la société kabyle ». Il est également prévu l’engagement d’une réflexion qui réunira des experts, auteurs, artisans et artistes ainsi que le mouvement associatif pour « la sauvegarde et la valorisation de cet héritage qui caractérise la région, à travers l’identification, la recherche, la documentation, la protection et la revitalisation des différents aspects de ce patrimoine », a-t-on indiqué de même source. Des ateliers de contes pour enfants seront également programmés dans le cadre de cette manifestation qui sera clôturée par une visite au village Hora  dans la commune de Bouzguène, en compagnie des associations culturelles pour assister au déroulement de tadjmaât.