Le pass vaccinal est obligatoire pour accéder à la majorité des lieux publics à compter de demain dimanche 26 décembre dans la majorité des lieux publics. C’est ce qu’annonce le communiqué du premier ministère qui reconduit pour dix jours les mesures de sanitaire en vigueur depuis des semaines.

Déjà mis en œuvre pour l’accès aux stades et salles des fêtes et ce, comme condition d’entrée et de sortie du territoire nationale et pour accéder à certains espaces,
lieux et édifices affectés à usage collectif ou accueillant du public où se déroulent les
cérémonies, fêtes et manifestations d’ordres culturel, sportif ou festif, le passe sanitaire sera obligatoire pour accéder à certains espaces.

Il s’agit notamment :

  • des stades et lieux de déroulement des manifestations et compétitions sportives ;
  • des salles de sport, infrastructures sportives et piscines ;
  • des espaces et lieux accueillant les rencontres, séminaires et conférences;
  • des salles de cinéma, théâtres, musées et espaces et lieux de spectacles ;
  • des espaces et lieux de célébration de cérémonies et événements à caractère national
    et local ;
  • des salles, salons et foires d’exposition ; 
  • des salles des fêtes et des hammams.
  • Des dispositifs, lit-on encore dans le communiqué du premier ministère, “seront également mis en place pour intensifier les opérations de la vaccination des fonctionnaires et certains corps des administrations et institutions publiques ainsi que d’autres métiers des secteurs des services et du commerce devant être raisonnablement en première ligne en matière de vaccination et qui se trouvent plus exposés ou susceptibles d’être des vecteurs importants de contamination.”

  • Ces mesures, ajoute-t-on de même source, “qui s’inscrivent dans une démarche de l’adaptation régulière du dispositif de gestion de la crise sanitaire, visent aussi à éviter le recours aux mesures de restrictions de la mobilité ou de suspension d’activités économiques, commerciales et sociales ou encore de confinement à domicile.”

  • Dans ce même cadre, le Gouvernement a décidé “le renforcement des opérations de
    contrôle afin de veiller au strict respect des mesures édictées en la matière en
    particulier pour ce qui est de l’exigence du port obligatoire du masque de protection,
    l’observation des règles d’hygiène et de la distanciation physique ainsi que
    l’application stricte des différents protocoles sanitaires, avec la mise en œuvre
    rigoureuse des sanctions administratives et pénales à l’encontre des contrevenants.”
  • Enfin, le Gouvernement appelle “aux citoyens et citoyennes à prendre la juste
    mesure de l’inquiétante situation sanitaire de par le monde et de la menace d’un rebond
    des cas de contaminations qui risque de nous exposer aux difficiles situations que nous
    avons vécues lors de la troisième vague de cette épidémie.”

Il tient également à rappeler qu’il ne manquera pas de prendre “des décisions adaptées à
l’évolution de la situation épidémiologique consistant à des restrictions portant sur la
mobilité et de certaines activités.”


Il réitère ses appels à “la discipline et la responsabilité collective pour le respect des
gestes barrières en particulier pour ce qui est de l’exigence du port obligatoire du
masque de protection, les mesures d’hygiène et la distanciation physique et exhorte les
citoyens et citoyennes, non encore vaccinés, à participer massivement aux campagnes
de vaccination.”


Les mesures de ce dispositif de protection et de prévention sont applicables pour une durée de dix (10) jours, à compter du dimanche 26 décembre 2021.