Après son premier ouvrage «la Poésie de l’adolescence», publié en mai 2018, qui lui a ouvert les portes de l’écriture à travers une série de poèmes aussi sublimes les uns que les autres, Naima Boussour revient avec un deuxième livre «Voyages en ritournelles» publié chez Hugues Facorat Editions en octobre 2020.

Par Jacky NAIDJA
Un livre écrit avec une certaine tendresse où une émotion forte traverse toutes ses pages. Il invite avant tout au voyage. Un livre bien construit dans un style tout à fait inédit, où se mêle récit et poésie aux fins parfums littéraires. Là où chacun peut se retrouver dans une situation de voyage avec en mains cette lecture d’un nouveau courant littéraire, «la poélyre».

Un style particulier et tout à fait innovant de l’auteure, qui marie la poésie avec la prose. Au point que le récit devient poème dans un livre où elle se joue avec justesse des mots et de leur musicalité bien au-delà de toute leur harmonie. Car, dans tout ce qu’on peut raconter dans un livre, il y a toujours des textes importants et d’autres essentiels, presque indispensables. Ce livre de Naima Boussour fait partie de ceux-là. Il fait bouger les lignes et les mots à travers le style particulier d’écriture grâce au récit accoudé à la poésie. Le lecteur peut à tout instant se retrouver à travers son propre voyage puis dans d’autres voyages successifs et, de «ritournelle en ritournelle», comme l’indique le titre, emporté par cette écriture fine et particulière d’un tout autre genre. Une lecture derrière laquelle l’émotion se cache et que nous livre Naima Boussour avec toute sa douceur poétique, tendre et sensible à la fois, mariant tous les mots qu’elle peut, jusqu’à l’enchantement.
A travers cet ouvrage, Naima Boussour offre à son héroïne Naelle son plus beau voyage dans toute la beauté de ce récit entièrement poétique et dont on a plaisir à relire tellement il reste vivant en mémoire.
Interrogée par France Bleue Aix à propos de son livre, Naima Boussour a souligné que cet ouvrage est pour elle un trésor auquel elle tient tout particulièrement, dans lequel elle a mis toute sa passion avec tout ce qu’elle pouvait ressentir comme forte émotion à l’écriture de ses pages tant l’ardeur ressentie dès son plus jeune âge est toujours intacte. Ce qui lui a permis de toujours chercher les mots pour décrire les maux de la société qu’elle observe jusque-là. De par ses racines méditerranéennes, elle veut transmettre cette culture où l’amour du livre, de la lecture et de l’écriture ne sont pas de vains mots, mais des portes ouvertes à l’instruction, à l’épanouissement de l’esprit. Un livre inventif à la narration rendue vivante par les souvenirs de son adolescence qui relève d’autant plus d’une quête intérieure forte. A l’instar d’un message qu’elle veut laisser derrière elle comme héritage de ses écrits en guise de témoignage de sa propre vie.

Voyages en ritournelles, Oct. 2020 Ed. Hugues Facorat 210 pages 15 euros