« On savait que le match face au Zimbabwe allait être difficile.

J’avais mis en garde contre cette équipe que j’avais vu jouer. On a commis des erreurs que nous avons payées notamment en première mi-temps, mais je pense qu’il y a eu une bonne réaction ensuite. Nous avons raté des occasions. Notre erreur, c’est de les avoir laissés jouer sans pressing. On tentera de corriger les lacunes constatées dans la préparation avant notre match contre à la Tunisie ».