Quelques mois après son arrivée en France, il est encore difficile de tirer un véritable bilan de l’aventure parisienne de Lionel Messi. Déjà parce qu’il a manqué bon nombre de matchs, et aussi parce que ses prestations ont été assez mitigées, alors que certains supporters estiment que Mauricio Pochettino utilise mal son compatriote sur le pré. Quoi qu’il en soit, tout le monde est persuadé qu’avec le temps, La Pulga retrouvera le niveau qui est le sien. Et dans un entretien accordé à Sport, il a évoqué sa relation avec les deux autres stars de l’attaque parisienne.
«La vérité est que tout le vestiaire a été incroyable avec moi. Cela m’a rendu les choses très faciles. Avec Ney, j’ai une relation depuis longtemps, nous avons continué à parler même lorsque nous ne jouions pas ensemble. Avec Kylian au début, c’était bizarre parce que nous ne savions pas s’il restait ou s’il partait. Il était occupé avec ses affaires. Heureusement, nous apprenons à mieux nous connaître, sur et en dehors du terrain. Nous nous sommes très bien compris. Il y a un bon groupe, et un groupe sain, dans ce vestiaire. C’est très bien», a ainsi confié le natif de Rosario, qui a forcément insisté sur son envie de gagner la Ligue des Champions avec Paris.

La comparaison entre la MNM à la MSN
Forcément, il a été interrogé sur la comparaison avec la fameuse MSN, qu’il composait aux côtés de Neymar et de Suarez à Barcelone. «On ne peut pas comparer. Ce sont des trios différents. Luis est un autre type de 9, avec des caractéristiques différentes de Mbappé. Kylian jouait ces dernières années sur un côté. Cette saison, et je ne me souviens pas si la précédente aussi, il joue plus dans un rôle de neuf. Luis est plus un buteur à l’ancienne, un vrai avant-centre. Kylian, est plus participatif dans le jeu, est puissant et fait mal avec des espaces. C’est différent au poste d’attaquant donc. C’est difficile de comparer», a expliqué l’Argentin.
Il espère, comme Neymar l’avait déjà confié il y a peu dans un entretien accordé à son sponsor Redbull, faire aussi bien qu’en 2015, quand les Barcelonais avaient soulevé la coupe aux grandes oreilles : «j’ai eu la chance d’être dans ce trident du Barça qui était merveilleux et j’espère qu’avec celui-ci, nous pourrons obtenir la même chose qu’avec le précédent». En tout cas, on le lui souhaite !

Il ne pense même pas au Ballon d’Or
Par ailleurs, interrogé sur le Ballon d’Or France Football 2021, qu’il pourrait remporter pour la septième fois de sa carrière, le natif de Rosario n’a pas semblé obnubilé par la récompense individuelle.
«Pour être honnête, je n’y pense pas. Ma plus grande récompense est ce que j’ai pu réaliser avec l’équipe nationale. Après avoir lutté et s’être battu si fort pour cet accomplissement, c’était le meilleur pour tout ce qu’il coûtait. Si je gagne le Ballon d’Or, ce serait extraordinaire pour ce que cela signifierait d’en gagner un de plus. Un septième serait fou. Sinon, rien ne se passe», a-t-il expliqué au quotidien sportif espagnol.